NÉGOCIATIONS SALARIALES DANS LA FONCTION PUBLIQUE: DRÔLES DE PRATIQUE!

Publié le par Syndicat Force Ouvriere Territorial 17

Fédération Générale des Fonctionnaires FO - Communiqué du jeudi 21 février 2008
> NÉGOCIATIONS SALARIALES DANS LA FONCTION PUBLIQUE: DRÔLES DE PRATIQUE!

Après la négociation du 18 février 2008, le gouvernement fait un communiqué de presse indiquant : « Le gouvernement a proposé à la signature des organisations syndicales UN projet de relevé de conclusion. ». La négociation est donc terminée et chacune des organisations syndicales doit se prononcer sur le tout.

FO a fait savoir, le 20 février à 16h, que, après examen par ces instances, le contenu du relevé ne peut être signé. En effet, même si le texte avait bougé sur certains points, par exemple le principe de reconstruction de la grille indiciaire, le gouvernement maintenait son idée de l’intégrer dans « la logique de reconnaissance des métiers,... » confortant le discours de M. SARKOZY supprimant les corps !

Or, le 20 février 2008, à 20h30, nous recevons une nouvelle version comprenant cette fois-ci 3 relevés de conclusions avec des modifications de forme, voire de fond.

1 relevé de conclusion relatif au nouveau cadre de négociation sur les salaires et le pouvoir d’achat dans la Fonction publique, et comprenant les volets :

– Méthodologie de la négociation salariale

– Dispositif de garantie du pouvoir d’achat

– Evolution de la valeur du point d’indice

– Volet relatif aux carrières et aux politiques indemnitaires… et encore ce dernier est en annexe !

1 relevé de conclusion relatif à l’indemnisation des comptes épargne-temps

1 relevé de conclusion relatif à l’amélioration de la politique sociale pour mieux prendre en compte les besoins des agents

Et pour faciliter la chose, chaque volet peut-être signé indépendamment des uns et des autres !

La signature par appartement, voire par pièce ! C’est une première dans la Fonction publique… et ce à quelques heures de l’ouverture de la négociation sur le dialogue social !

En tout état de cause, Force Ouvrière, en tant qu’organisation syndicale libre, indépendante, déterminée, assurera ses responsabilités pour la défense des intérêts professionnels et moraux de ses mandants.

UNION INTERFEDERALE DES AGENTS DE LA FONCTION PUBLIQUE FORCE OUVRIERE


jeudi 21 février 2008
http://www.fo-fonctionnaires.fr/

Publié dans Communiqué FO

Commenter cet article