Parole de militant

Publié le par Syndicat Force Ouvriere Territorial 17

ANNIE DUHAIN, BON SANG NE SAURAIT MENTIR
La Tribune FO Santé n°53 - Septembre - Octobre - Novembre 2007

Annie Duhain, Secrétaire Départementale FO de la région Nord.

Entrée dans la vie active à 15 ans à cause de circonstances familiales, j’ai commencé comme gouvernante d’enfants. Mais des cours privés de sténodactylographie les week-ends m’ont permis de passerle CAP en candidate libre. Après 3 ans chez Leroy-Merlin, je commence en 1972 mon parcours administratif en milieu hospitalier.

 

D’abord sténodactylo aux admissions de l’Hôpital départemental de FELLERIES-LIESSIES, je passe en 77 le concours départemental pour être commis hospitalier (qui correspond au grade d’adjoint administratif d’aujourd’hui), puis j’obtiens de la DRASS de Lyon le certificat de capacité de gérant de tutelle et enfin je deviens secrétaire médicale.

 

Mon engagement syndical s’est accompli dans une solidarité de couple: mon époux étant secrétaire FO de l’établissement, je l’ai aidé comme Trésorière dès 1986. Il était adjoint au maire et président du comité des fêtes, moi déléguée dans le centre communal d’action sociale. Je pense qu’il est nécessaire qu’un couple soit solidaire dans ce type d’action, parce que, outre l’énergie que cela prend, cela exige parfois aussi des choix personnels difficiles.

 

J’ai été élue secrétaire adjointe départementale pendant 6 ans, puis secrétaire adjointe réginale. En 2006 j’ai été élue secrétaire départementale du Nord. J’ai fait de nombreuses formations syndicales et elles m’ont été d’une grande aide dans mon parcours. Elue ou désignée au CHSCT-CTE, CAPL et CAPD, j’ai dû me résoudre à renoncer à quelques-uns de mes mandats pour pouvoir faire les choses “comme il faut”.

 

Avec 78% aux élections professionnelles, notre syndicat se porte bien grâce à une équipe solide et soudée. Notre écoute des agents, notre présence sur tous les terrains et la diffusion d’un petit journal départemental des actualités syndicales amènent une progression constante en adhésions. En unissant nos idées, nos compétences et nos actions, on arrive à de beaux résultats!

 

Malgré le temps, c’est plus fort que moi, je continue à m’indigner quand je vois les droits des agents bafoués, la pénibilité des conditions de travail ; quand je vois ce qui est exigé des agents en dehors de leurs compétence dans les petites structures, les équipes de nuit, les sercvices généraux et de sécurité; quand persistent le harcellement et les licenciements abusifs ; et quand on sait tout ce qui risque d’arriver à cause des restrictions budgétaires dans tous les domaines ! Il y a tellement à faire que parfois on ne sait plus où donner de la tête!

 

Dernièrement, lors d’une visite à mon frère, j’ai appris que mon père, décédé depuis 30 ans était syndiqué à la CGT-FO dans la métallurgie ! Je l’ignorais, parce que j’étais encore une enfant alors, mais cela illustre l’adage : “bon sang ne saurait mentir”.

 

En tous cas, si je regrette de n’avoir pas eu le temps de discuter avec lui de son militantisme, je suis fière de perpétuer son engagement syndical à FO.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article