Retraites LE 22 MAI : ACTION !

Publié le par Syndicat Force Ouvriere Territorial 17


FO, la CFDT, la CFTC, la CGT et la CGC appellent à une journée nationale interprofessionnelle d'action et de manifestations pour s’opposer notamment à l’augmentation de la durée de cotisation à 41 ans projetée par le gouvernement.

Les cinq centrales syndicales (FO, CFDT, CFTC, CGT, CGC) se sont finalement entendues mardi sur la date d’une première mobilisation sur les retraites. Dans un communiqué commun, les syndicats appellent ainsi à une «journée nationale interprofessionnelle d'action et de manifestations» le 22 mai «pour la défense de la retraite solidaire». Pour eux, il s’agira de défendre «la garantie et le niveau des retraites, le droit à la retraite à 60 ans, la durée de cotisation, la reconnaissance de la pénibilité, les ressources financières assurant l'avenir à long terme du système de retraite, la réduction des inégalités entre les femmes et les hommes..». Après leur rencontre lundi avec le ministre du Travail, Xavier Bertrand, tous avaient dénoncé le projet gouvernemental qui fait porter tous les efforts sur les seuls salariés (voir notre article du mardi 29 avril).

Les syndicats s’opposent en particulier à la volonté de l’exécutif d’augmenter derechef à 41 ans la durée de cotisation pour partir avec une retraite à taux plein alors que les employeurs, eux, sont mollement invités à garder ou à embaucher les salariés âgés. Un déséquilibre flagrant que le secrétaire d'Etat à l'Emploi, Laurent Wauquiez a cru bon de résumer ainsi mardi: «au niveau des cotisations sur les retraites et de l'allongement de la durée de cotisation, on demande un effort aux salariés. L'effort doit être partagé. L'effort qu'on demande de l'autre côté aux entreprises, c'est de s'investir vraiment sur tout ce qui est l'emploi des seniors». Le gouvernement se dit prêt à «compléter» ses mesures mais uniquement sur cette question de taux d'emploi des seniors, dont il souhaite augmenter le taux d’activité. «Qu'est-ce qui est négociable? Le plan sur l'emploi des seniors», a insisté M. Wauquiez.

Après s’être félicité de cette décision des syndicats d’appeler à une mobilisation interprofessionnelle le 22 mai face au blocage gouvernemental, la confédération FO a précisé que, pour elle, «il s’agit bien entendu de revendiquer le blocage des compteurs à 40 ans, l’augmentation du niveau des retraites et pensions, la prise en compte de la pénibilité et d’exiger les moyens financiers nécessaires, ce qui suppose une réorientation de la politique économique». Pour la CGT, «les organisations syndicales convergent sur l'idée qu'il ne faut pas d'allongement de la durée de cotisation en 2012 mais nous n'avons pas souhaité faire figurer une formulation qui aurait escamoté les différences d'approche qu'il peut y avoir entre organisations sur le principe même de l'allongement de la durée de cotisation». Et selon la CFDT, «ce qui est important, c'est qu'on a trouvé un certain nombre de priorités convergentes». Par ailleurs, FO, qui avait appelé à une action pour le 15 mai, a précisé qu’elle maintenait son mot d'ordre ce jour-là, pour les enseignants, auxquels se joindront les lycéens, et pour la fonction publique en général.

Publié dans Retraites

Commenter cet article