NEGOCIATIONS SALARIALES

Publié le par Syndicat Force Ouvriere Territorial 17


Le Gouvernement : Refuse la négociation,veut imposer son point de vue,organise la dégradation de la situation des personnels !

Au moment où le Gouvernement fait l’éloge du dialogue social, pour les fonctionnaires, il refuse toute négociation salariale.
Malgré la signature par le gouvernement en février 2008 de ce texte : « le principe d’une négociation salariale est retenu : une négociation triennale (2009-2010-2011) au printemps
2008 avec les partenaires sociaux pour fixer les orientations salariales qui seront suivies sur ces 3 années, notamment les mesures générales (dont l’évolution de la valeur du point d’indice Fonction publique au regard de l’inflation prévisionnelle) qui s’appliqueront à tous les agents publics. », la négociation n’a pas eu lieu !
Il faut prendre (et dire merci ?) 0,5 % au 1er juillet pendant 3 ans sans que le Gouvernement réponde à la question FO : quelles sont vos hypothèses d’inflation prévisionnelle ?
Refus également de revoir la situation pour 2008 : plus de 3 % voire 4 % d’augmentation
des prix pour 0,5 % d’augmentation des salaires : c’est décidé, c’est tout !

Un exemple significatif du comportement gouvernemental : la revalorisation des indemnités kilométriques pour les agents utilisant professionnellement leur véhicule personnel. Demandée par tous, le gouvernement nous propose une revalorisation correspondant à 3/5e (60 %) de l’augmentation constatée des carburants entre avril 2006 et mai 2008 (+ 17,84 %). Pas d’explication et soyez satisfaits car on aurait pu ne rien faire !!

La réforme de la grille indiciaire : les catégories C et A ayant été faites par le « Jacob », la catégorie B (B type – B CII) sera revue dans un bornage indiciaire prédéterminé, par l’augmentation de la durée statutaire (portée de 27 à 35 ans !) et très certainement par la création de 4 niveaux !! Circulez, c’est décidé et c’est bien pour les agents ! Bien d’autres sujets étaient annoncés dans un document le 24 juin, légèrement corrigé par le Gouvernement le 3 juillet, mais sans que nous puissions réellement négocier quelques principes de base !

C’est pour cela que toutes les organisations syndicales ont condamné l’absence totale de réponses (même négatives) du gouvernement et pris acte de l’arrêt de la « conversation » voulue par le Ministre.

Ce gouvernement, et particulièrement le ministère du Budget et de la Fonction publique, veut mettre à genoux les fonctionnaires et agents publics, malgré les discours présidentiels> sur « la priorité du pouvoir d’achat pour tous » !
ÉTAT
Et ils veulent faire croire que ce sont les syndicats qui ont une posture de non-négociation !
Acceptez le « donnant-donnant » !!
Salaires en baisse, statuts remis en cause, grilles indiciaires dépassées, régimes
indemnitaires individualisés selon la performance des agents, retraite éloignée et de faible
montant, des conditions de travail difficiles, et des réorganisations/restructurations de
services de l’Etat pour réduire drastiquement les effectifs, le tout au détriment des agents et
de l’usager des services publics, voilà la réalité du programme gouvernemental pour ces
4 années à venir.

FO ne laissera pas faire cette destruction organisée de la Fonction publique,
dont tous les ingrédients sont rassemblés dans le rapport Silicani. La
mobilisation, par l’information d’abord, puis la réalisation d’un rapport de
forces dès la rentrée est indispensable à tous les niveaux : FO s’y prépare dès
maintenant.

Publié dans Pouvoir d'achat

Commenter cet article