Déclaration du bureau de la section de la FGF-FO de Charente Maritime du 11 mars 2010

Publié le par Syndicat Force Ouvriere Territorial 17

« Débats sur les pensions et retraites » Pour FO le Code des pensions est «tabou» !

FO de Charente Maritime a entendu le calendrier annoncé par le Président de la République pour réformer les retraites.
Cherchant visiblement à calmer l’opinion publique sur sa méthode, Nicolas Sarkozy n’a pas pour autant rassurer les fonctionnaires sur l’avenir du Code des pensions civiles et militaires.
Un rendez-vous est promis pour ouvrir le «débat» début avril avec Éric Woerth – Mais qu’y a-t-il à discuter ?

Le Code des pensions n’est pas à débattre ! FO Charente Maritime refusera tout marchandage visant à le brader 40 ans, c'est déjà trop, retour au 37,5 ans de cotisations pour tous, public et privé !


FO revendique :
  • Une revalorisation des pensions, avec indexation de celles-ci sur les traitements,
  • Le maintien des droits liés à la situation de famille,
  • Le maintien du code des pensions des fonctionnaires et de tous les régimes particuliers,
  • Le maintien des retraites par répartition et le refus de tout système à points, premier pas vers la capitalisation,
  • Un taux de remplacement équivalent à 75% de la rémunération avec, comme base de calcul, le retour aux 10 meilleures années pour les salariés du privé et le maintien des 6 derniers mois pour les fonctionnaires,
  • L’abandon de tout système de décote,
  • Le maintien de l’âge légal de départ à la retraite à 60 ans,
  • L’arrêt de l’allongement de la durée de cotisation : 40 ANS, C’EST DEJA TROP !
FO considère, contrairement au Premier Ministre, que la question du Code des pensions civiles et militaires est « taboue ».
FO refuse de s’engager dans une démarche aboutissant à la réduction des droits et à une baisse du niveau des pensions des fonctionnaires.

Défense du Service Public et des Statuts des personnels

Face à la politique destructrice de la Fonction publique, FO apporte son soutien à tous les agents qui défendent leurs missions de service public.
Contre cette réduction drastique du service public républicain, FO tient à réaffirmer ses revendications essentielles :
  • ARRÊT de la Révision Générale des Politiques Publiques,
  • ARRÊT du démantèlement du service public,
  • ARRÊT de la Réforme de l'Administration Territoriale de l'État. 
  • Abrogation de la loi Hôpital Santé Territoire et arrêt de la création des Agences Régionales de Santé 
  • Maintien du statut général et des statuts particuliers de la fonction publique. 
  • Abandon du projet de décret sur la réorientation professionnelle et des mesures néfastes de la loi mobilité. 
  • Augmentation des salaires et des traitements.
FO Charente Maritime s’inscrit dans l’objectif d’une mobilisation interprofessionnelle unitaire sur des bases claires. Cela passe notamment, dans un premier temps, par une journée de grève franche bloquant le pays, afin de répondre aux nécessités urgentes face à une telle vague destructrice.

Publié dans Retraites

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article