L’INTÉRESSEMENT DANS LA FONCTION PUBLIQUE : OUTIL DE CONTRE PERFORMANCE ?

Publié le par Syndicat Force Ouvriere Territorial 17

 

Le Gouvernement réfléchit à transposer dans la Fonction Publique, un outil de management largement utilisé depuis des années dans le secteur privé : l’intéressement .
Les théoriciens de l’intéressement raisonnent de la manière suivante : les performances résultent de l’effort, l’effort est difficile, l’argent permet de doper l’effort.


Or, l’essence même de la Fonction Publique étant la satisfaction de l’intérêt général, les fonctionnaires sont essentiellement guidés par des motivations intrinsèques qui les poussent à agir pour des motifs propres, indépendamment de toute forme de rémunération externe.

Outre le fait qu’il est difficile de définir des indicateurs de performance clairs et précis dans la fonction publique; outre le fait que, compte tenu des tensions sur les finances publiques il est inenvisageable que les enveloppes à distribuer soient importantes ; l’introduction d’une rémunération externe variable n’est-elle pas de nature à détruire les motivations intrinsèques préexistantes c’est à dire en l’espèce, le sens du service public ?

Publié dans Cadre A

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article