Retraites : le 23 septembre 2010

Publié le par Syndicat Force Ouvriere Territorial 17

Rien n’est joué ! Le 23 septembre,
imposons nos revendications !

 

 

MANIFESTATIONS EN CHARENTE-MARITIME LE JEUDI 23 SEPTEMBRE 2010

  •  
    •  
      •  
        • LA ROCHELLE    14 H 30    PLACE DE VERDUN
        • ROCHEFORT        10 H 30    PLACE COLBERT
        • SAINTES            10 H 30    PALAIS DE JUSTICE
        • JONZAC            16 H        JARDIN PUBLIC

 

La mobilisation interprofessionnelle des salariés du 7 septembre 2010 à l’appel de l’ensemble des syndicats est d’une ampleur inégalée depuis de nombreuses années.
2 735 000 manifestants dans 213 manifestations. A Paris et à Marseille, l’affluence dans les cortèges a nécessité d’ouvrir deux itinéraires de manifestations. Dans plusieurs départements, les manifestations ont dû être annulées ou écourtées du fait des intempéries. En Charente-Maritime ce sont 23 700 manifestants qui ont défilés dans les rues, soit 5 200 de plus que le 24 juin.

La puissance de cette journée revendicative s’illustre aussi par un plus grand nombre d’entreprises où les salariés ont décidé de faire grève en tout ou partie de la journée.
Ce sont plusieurs millions de salariés du privé et du public, de toutes générations, qui se sont mobilisés pour défendre leur retraite solidaire avec le maintien du droit au départ à 60 ans.

Le défi lancé par le calendrier imposé par le gouvernement a été spectaculairement relevé par cette action unitaire : le rapport de force aujourd’hui est plus important qu’il n’était le 24 juin dernier. Une majorité de français soutient largement le mouvement.

Les organisations syndicales considèrent que les annonces du Président de la République, qui se voulaient une réponse aux mobilisations, ne modifient pas le caractère injuste et inacceptable de la réforme proposée.
Elles décident de poursuivre et d’amplifier le processus de mobilisation pour obtenir l’abandon de cette réforme.
Elles exigent du gouvernement qu’il ouvre rapidement de réelles négociations sur l’avenir des retraites des salariés avec des mesures justes et efficaces afin d’assurer la pérennité du système de retraites par répartition.

Elles mettent en garde contre toute attitude visant à minorer la détermination des salariés ou à sous-estimer le message qui lui est adressé.

Les organisations syndicales considèrent toujours que rien n’est joué et appellent tous les salariés du privé et du public, les demandeurs d’emploi, les jeunes et les retraités à poursuivre la construction d’une mobilisation de grande ampleur et à faire du 23 septembre prochain une journée massive de grèves et de manifestations.



Publié dans Retraites

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article